Conférence sur la Caisse des Français de l’étranger

 

Évènement Caisse des Français de l’Etranger (CFE)

Chers Membres, Chers Amis,

 

L’année 2019 revêt un caractère particulier pour la couverture santé des Français établis hors de France avec la transformation majeure de la Caisse des Français de l’étranger.

 

Depuis le 8 janvier 2019, la CFE est désormais un Service public moderne et innovant pour mieux servir nos compatriotes installés à l’étranger.

 

La CFE abandonne désormais la notion de statut (salarié, étudiant, retraité, travailleur non salarié, inactif), fort complexe à comprendre, pour la mise en œuvre d’une nouvelle tarification forfaire, dépendant de l’âge du titulaire du contrat et de la composition de la famille (contrat solo ou famille).

 

Parmi les nouveautés en matière de protection sociale :

  • La rétroactivité des cotisations, due en cas d’adhésion tardive après le départ de France est définitivement supprimée.
  • L’option « soins France » couvrant les soins en France de 3 à 6 mois sera désormais incluse dans le tarif de base.
  • Les conjoints actifs, français ou non, pourront être couverts dans le cadre d’un contrat famille ou d’un contrat collectif.
  • Respectant notre attachement au principe de solidarité, le dispositif de catégorie aidée sera accessible pour les retraités et la nouvelle cotisation, forfaitaire de 201 € par trimestre, est maintenant plus faible que précédemment.

 

Une délégation de la Caisse des Français de l’étranger, composée de son président Alain Pierre Mignon et de son directeur général Laurent Gallet, effectuera un déplacement en Italie, le vendredi 22 mars 2019 à Milan.

La CFE, avec le concours des Associations françaises de l’étranger, de l’UFE et de l’ADFE, mais aussi en partenariat avec la Chambre de Commerce et d’Industrie France Italie, vous invite à assister à une conférence sur la protection sociale des français expatriés. A l’occasion de cet évènement, les nouveaux produits et les différents services de la CFE, destinés aux expatriés et aux entreprises, vous seront présentés.

Cette conférence, suivie d’un cocktail, aura lieu le vendredi 22 mars à partir de 19hà l’adresse suivante :

Hôtel Westin Palace

Piazza della Repubblica, 20  – Milan.

 

Pour participer et confirmer votre présence à cette conférence :

cliquez ici  ou contactez directement par mail conference_cfe@consulaires.com

 

 

Compte rendu de l’assemblée générale du 20 février 2019

Compte rendu de l’assemblée générale du 20 février 2019

L’assemblée générale des associés s’est tenue le 20 février 2019, à l’Urban Center, en présence de Charles Chapouilly, Consul général adjoint, représentait de notre président d’honneur, et de 29 nos associés, présents ou représentés.

 

 

Cette assemblée a permis d’approuver à la majorité le compte rendu de l’activité 2018.

Nous avons procédé à la reconstitution de comité 2019, avec 3 départs et 3 entrées et à son approbation.

Puis nous avons présenté les projets de développement 2019 et les activités dans le cadre du STAFE.

LePetitJournal.com édition de Milan était présent et a écrit un article de synthèse.

Lire le Compte Rendu AGO SFBML ets 2019 complet.

Nous remercions le directeur de l’Urban Center, Alfredo SPAGGIARI pour nous accueillir si généreusement. N’hésitez pas à a suivre les activités culturelles de l’Urban Center !

Nous remercions Diana de Marchi, Conseillère Communale de la ville de Milan, pour être rendue témoigner de son soutien dans nos actions.

Nous remercions également, l‘Institut Français de Milan, pour son accueil, et leurs événements sont presque tous gratuits pour nos bénéficiaires.

Nous remercions l’artiste Frantz Gauvinière pour le support à travers ses dessins. Si vous aimez son ouvrage, Milano, Città delle Dragonesse, Ed. Excalibur, disponible dans toutes les librairies, et voulez le faire dédicacer, il suffit de lui envoyer un message sur sa page Facebook.

Quel avantage fiscale pour les dons faits aux E.T.S.?

L’association est une association non commerciale et inscrite au registra régional des organisations de bénévolat tenu par la Région Lombardie, aux sens de la Loi L. 266/1991 et de la loi régionale de référence.

Pour les personnes physiques, le don libre est réductible de 35% jusqu’à 30.000 € (art. 83 comma 1 del D.Lgs. 117/2017) ou en alternative est déductible dans la limite de 10% du revenu net imposable déclaré (art. 83 comma 2 del D.Lgs. 117/2017).

Pour les associations ou les sociétés, le don libéral est déductible dans la limite de 10% du revenu net imposable déclaré (art 83 comma 2 del D.Lgs. 117/2017).

Pour bénéficier de ces avantages fiscaux, les dons devront avoir été fait par transferts bancaires ou postaux, ou par d’autres systèmes traçables prévus par la norme.

Le reçu fourni par l’association est dispensé de timbre fiscal selon ex art. 82 comma 5 del D.Lgs. 117/2017.

La SFBML joue au père Noël.

La SFBML joue au père Noël.

Cette année encore, nous pensons à aider nos bénéficiaires à fêter Noël et nos bénévoles jouent au Père (ou Mère) Noël.

Après avoir recueilli les souhaits de chacun, nous avons confectionné des paniers gourmands remplis de produits gastronomiques de bonne qualité, et à coût modéré, et grâce à nos bénévoles habiles de leurs mains, nous avons confectionnés des trousses de toilettes en tissus, des assemblages, que nous portons en main propre ou envoyons par courrier.

Voici les moments de la confection en photos par Claire et Philippe.

 

             

 

 

La S.F.B.M.L., active et engagée !

La S.F.B.M.L., active et engagée !

Lors de la réception du consulat général de France à Milan le 14 juillet 2018, Cyrille Rogeau, Consulat général et président d’honneur de la SFBML a souligné l’importance des sociétés de bienfaisances dans le monde qui aident les citoyens français installés à l’étranger et qui sont en grandes difficultés économiques et morales.

« Sur le plan consulaire, le bilan est de mon point de vue très positif, principalement grâce à une communauté française très dynamique, très bien intégrée et sans difficultés majeures en Italie du Nord. Les plus de 50.000 Français en Italie du Nord (le territoire de ma circonscription) se plaignent assez peu de leur sort, même s’il existe quelques cas de détresse sociale, qu’on s’efforce d’aider au mieux, avec le soutien décisif des associations de bienfaisance, très actives et engagées« .

(extrait de l’interview de Cyrille Rogeau, Consul général de France à Milan, du PetitJournal.com)

La Société Française de Bienfaisance de Milan et de Lombardie partage ce point de vue et souligne le fait qu’elle fait partie de ces associations dont il est question et qu’elle en est la doyenne  fondée en 1854, en quelque sorte la Madelon des associations françaises de Milan.