L’aide sociale et la culture française à l’étranger

L’aide sociale et la culture française à l’étranger

Cette année encore, nous travaillons sur l’aspect culturel de l’aide sociale.

En 2019, nous développons cet aspect grâce à la subvention STAFE (Soutien au tissu associatif des Français de l’étranger) qui nous a été confiée pour un projet qui s’étale sur 2 années.

Plusieurs activités sont déjà menées depuis janvier :

  • rompre l’isolement de nos aidés les plus fragiles, par des sorties culturelles en français, cinéma, théâtre, expositions, promenades. Nous avons vu : Le Grand Bal de Laëtitia Carton, Les invisibles de Louis-Julien Petit , Un homme et des femmes, pièce de théâtre de la Compagnie Spritz, menée par Sophie Poitrineau, l’exposition du Palais Royal, Ingres et L’art au temps de Napoléon, visite et conférence par Philippe Ferrand, bénévole et historien de l’art, une promenade dans le jardin botanique de Brera, toujours guidée par Philippe Ferrand.
  • renforcer la maîtrise de la langue française pour les adultes et les enfants : cours de français à distance pour une femme et ses 2 enfants en région de Frioul-Vénétie Julienne et un enfant en banlieue de Milan, par 2 professeurs françaises et diplômées en enseignent du français, Laurence Franzini et Nathalie Zingraff.
  • redécouvrir la France, pays d’origine : nous préparons une famille à réaliser leur rêve de découvrir et redécouvrir Paris, la dernière semaine du mois d’août, après plus de 25 ans sans être quasiment jamais retournés en France. Tant de peurs sont à surmonter. Les enfants, nés en Italie, espèrent pouvoir communiquer sur place grâce leurs leçons, le parent qui espère savoir se repérer dans une grande ville, qui a beaucoup changé. Cette expérience sera indispensable pour prendre des décisions importantes pour sortir des difficultés sociales rencontrées en Italie, et sans solutions. Le Consulat français propose un dispositif de retour social, avec de l’accompagnement au logement et à l’emploi, qui semble avantageux, mais que les personnes hésitent beaucoup à choisir car cela n’est pas une décision facile pour qui s’est exilé depuis des décennies et n’a plus de contacts amicaux ou familiaux. L’expérience d’un petit séjour en France permettra de se mettre à l’épreuve d’un éventuel retour en France.

Nous mobilisons beaucoup nos équipes de bénévoles pour mener à bien ces projets et l’accompagnement social qui reste au coeur de nos actions, et nous avons toujours besoin de nouvelles aides. N’hésitez pas à nous contacter si nos projets vous intéressent. Sur notre page de contact

La SFBML joue au père Noël.

La SFBML joue au père Noël.

Cette année encore, nous pensons à aider nos bénéficiaires à fêter Noël et nos bénévoles jouent au Père (ou Mère) Noël.

Après avoir recueilli les souhaits de chacun, nous avons confectionné des paniers gourmands remplis de produits gastronomiques de bonne qualité, et à coût modéré, et grâce à nos bénévoles habiles de leurs mains, nous avons confectionnés des trousses de toilettes en tissus, des assemblages, que nous portons en main propre ou envoyons par courrier.

Voici les moments de la confection en photos par Claire et Philippe.

 

             

 

 

La saison culturelle 2018

La saison culturelle 2018

Avec les beaux jours, arrive une série de sorties culturelles pour nos bénéficiaires et leurs accompagnants bénévoles, organisée par Philippe Ferrand, membre du Consiglio Direttivo.

  • la visite guidée de l’exposition ITALIANA au Palazzo Reale lundi 10 avril,
  • la visite guidée de l’exposition IMPRESSIONISMO E AVANGUARDIE au Palazzo Reale le mercredi 9 mai,
  • Sortie au théâtre MARIAGES A LA FRANCAISE par la troupe de Milan Accueil, dirigée par Sophie Poitrineau, les 30 et 31 mai,
  • Promenade dans les parcs de Milan, pique nique et conférence en juin.

 

Davantage de vies aidées

Davantage de vies aidées

Rimpatrio in Francia d’una madre e di sua figlia

Una madre e sua figlia adolescente ci sono ritrovate isolate e senza tetto a seguito della separazione col padre e della perdita di lavoro.

Hanno vissuto nella strada d’inverno presso la Stazione Centrale di Milano, con gravi rischi per la loro sicurezza e salute.

Non essendo registrate all’anagrafe di Milano, di conseguenza senza diritti all’aiuto dei servizi sociali italiani, il servizio sociale dal Consolato Generale di Francia a Milano e la S.F.B.M.L. hanno portato soccorso e organizzato il loro rimpatrio.

La S.F.B.M.L. ha fornito aiuto alimentare, vestiti ed ha finanziato una casa d’accoglienza d’urgenza. Nel frattempo, il servizio sociale dal Consolato francese organizzava il rimpatrio e la presa in carico dei servizi sociali francesi.

La ripresa d’una vita normale

Una donna con i suoi bambini si è ritrovata in una situazione materiale difficile in seguito ad una separazione per gravi problemi di coppia.

Ha potuto essere aiutata sia al livello materiale che morale dalla S.F.B.M.L. e dal servizio sociale dal Consolato francese.

Questa donna ha ritrovato un lavoro, risolto i suoi problemi materiali e ha potuto mantenere la sua residenza a Milano riprendendo una vita normale.

Un accompagnement sur la durée

Un accompagnement sur la durée

Da circa 10 anni, Annie, una donna anziana è seguita dai volontari della S.F.B.M.L.

Come lei, diverse persone sotto la soglia di povertà possono ottenere aiuto dal servizio sociale del Consolato Generale Francese e di sostegno materiale e morale dal S.F.B.M.L.

Oggi, Annie attende di ottenere una casa dal comune di Milano il cui costo sarà più adatto alle proprie risorse.